Le corps mouvementé

 
 




«Toi mon amour dans la tourmente, toi mon pôle où tourne le temps, je hisse

mon âme écumante dans l'ombre folle où je t'attends.»


Paul Zumthor